5 enjeux RH qui marqueront l'année 2023

Depuis plusieurs années déjà, les services RH sont sur tous les fronts. Pandémie, révolution numérique, problématiques sociétales… L’organisation du travail, les modèles de management et les attentes des collaborateurs ont profondément évolués. 2023 sera également une année remplie de défis pour les services RH. En ce mois de janvier, Fortify fait le point sur les 5 grands enjeux RH qui devraient marquer l’année à venir.

1. Favoriser l’engagement et la mobilisation des salariés

La crise Covid a fortement transformé les attentes des salariés, qui sont désormais de plus en plus exigeants vis-à-vis de leur employeur. Le désengagement des collaborateurs a fait couler beaucoup d'encre en 2022, notamment à travers le phénomène de Démission Silencieuse (ou Quiet Quitting). Pour remobiliser les salariés, il faut désormais replacer l’Humain au centre de l’entreprise.

Ainsi, les services RH et les managers doivent plus que jamais être à l’écoute des attentes des salariés. Il est essentiel que le manager prenne le temps de s’intéresser aux besoins et souhaits de formation des collaborateurs et de leurs projets d’évolution et de carrière.

Aujourd’hui, les salariés veulent être acteurs de leur parcours professionnel et développer leurs compétences. Cela passe notamment par la formation, et la mise en place d’une politique de mobilité interne.

En 2023, les services RH devront travailler en étroite collaboration avec les managers pour mettre en place une stratégie de GEPP en lien avec les besoins de l’entreprise, et les attentes des salariés.

2. Adapter l’organisation de l’entreprise au « travail hybride »

La période Covid-19 a fortement accéléré la mise en place du télétravail en France. Après un pic de télétravail au printemps 2022, on assiste aujourd’hui à un réajustement de la part des entreprises. En effet, selon le dernier baromètre de l’emploi Linkedin, le nombre d’offres d’emplois proposant du télétravail sur la plateforme est tombé à 6% en septembre 2022, contre 10% en avril dernier.

Cependant, malgré certaines réticences de la part des employeurs, le travail hybride devrait rester incontournable en 2023. En effet, la demande des salariés est forte à ce sujet : aujourd’hui 1 Français sur 4 pratique le télétravail de manière régulière (selon une étude de la Dares). Ainsi, si les entreprises veulent continuer à attirer les talents, elles ont tout intérêt à mettre en place une politique de télétravail attractive !

Par conséquent, en 2023 les entreprises vont devoir adapter leur organisation au travail hybride. Pour ce faire, il faudra faire évoluer les pratiques managériales mais également instaurer de nouveaux processus d’intégration des employés à distance. Le travail hybride nécessite en effet de prendre le temps pour bien animer le collectif et optimiser les performances individuelles.

Enfin, ce mode de travail amène à repenser la politique de bien-être au travail. Les temps de présence au bureau devront être mis à profit pour créer des moments privilégiés avec les collaborateurs. Les espaces de travail doivent également être repensés : espace de détente, terrain de sport, restaurant d’entreprise nouvelle génération… les bureaux devront désormais offrir une expérience de qualité aux salariés pour les inciter à s'y rendre.

Pour finir, si ce n'est pas encore fait, il est essentiel d’instaurer un système de suivi et de cadrer la pratique du télétravail par la mise en place d’un accord ou d’une charte télétravail.

3. Développer une politique RSE adaptée aux enjeux sociétaux et environnementaux

Plus de 8 Français sur 10 estiment les engagements RSE prioritaires en entreprises. Les entreprises en sont conscientes. Pour preuve, 42% des DRH considèrent le développement des politiques RSE comme une priorité (Baromètre des tendances 2022 des DRH de WTW).

La démarche RSE se traduit par des comportements transparents et éthiques fondés sur 3 grands piliers :

    1. Économique : en améliorant la relation client, en faisant preuve de transparence auprès des investisseurs ou en soutenant les fournisseurs locaux ;
    2. Social : en s’engageant à respecter les droits des travailleurs, en améliorant la diversité, l'égalité homme-femme, l'emploi des séniors, et en garantissant un lieu de travail sain ;
    3. Environnemental : en favorisant le recyclage ou encore en prêtant attention à l’utilisation des ressources naturelles (électricité, eau...) 

Selon le Baromètre des tendances des DRH de WTW, les préoccupations actuelles des services RH sont les suivantes :

  • L’amélioration de la QVT et du bien-être au travail (extrêmement importante pour 87% des DRH)
  • L’égalité professionnelle femme-homme (83%)
  • La non-discrimination au travail (69%)
  • La réduction de l’empreinte carbone (57%).

Malgré leur volonté, 76% des DRH déclarent avoir du mal à mettre en place un plan d'actions en lien avec la RSE.

Ainsi, un des plus grands défis de l'année 2023 sera de prendre le sujet de la RSE à bras le corps, afin de proposer des actions concrètes, en lien avec les enjeux actuels.

4. S’appuyer sur la technologie pour une meilleure expérience collaborateurs

En 2023, la digitalisation de l'expérience collaborateurs va devenir incontournable. La simplification de leur quotidien peut passer par la gestion de leurs notes de frais, de leurs congés et absences, de leur planning...  Il existe également des solutions de dématérialisation RH telles que le coffre-fort numérique ou la signature électronique, qui simplifient fortement le quotidien des collaborateurs.

Pour aller encore plus loin, les services RH peuvent s'appuyer sur des solutions dédiées à la gestion des talents permettant d'optimiser de nombreux process : organisation des entretiens individuels, gestion de la formation, développement des compétences, stratégie de rémunération… 

Ainsi, en 2023, les entreprises ont tout intérêt à digitaliser leurs processus afin de faire gagner du temps aux services RH tout en valorisant l'expérience collaborateurs.

Pour répondre à cette tendance de fond, de nombreuses solutions digitales ont vu le jour ces dernières années, et s’adaptent aussi bien aux grandes entreprises qu’aux PME ou aux TPE.

Le saviez-vous ? Fortify propose des solutions de gestion du personnel et des talents adaptées de vos besoins.

📞Contactez-nous pour en savoir plus !

Nouveau call-to-action

5. Attirer les talents et recruter autrement

Depuis plusieurs années déjà, les entreprises peinent à recruter. En 2023, ces difficultés de recrutement risquent malheureusement de perdurer. Pénurie de compétences, difficultés à fidéliser les talents… Les problématiques sont nombreuses pour les recruteurs. Les services RH vont devoir être inventifs pour attirer les talents autrement. Pour cela, ils pourront s’appuyer sur le marketing RH et l’utilisation d’outils tels que l’Inbound Recruiting, les Serious Games, l’e-assesment…

Les processus de recrutement devraient également évoluer. Fini les processus de recrutement à rallonge, les lettres de motivation, les multiples entretiens… Désormais les candidats attendent de la réactivité et de la simplicité. Les Générations Z et Alpha veulent aujourd’hui être en mesure de postuler de n’importe où et en quelques clics. Ainsi, l'expérience candidat doit être la plus soignée possible pour se démarquer la concurrence.

Enfin, le recrutement sans CV devrait également se développer. Les recruteurs ont vont en effet devoir trouver des méthodes disruptives pour détecter les talents. Par exemple, en 2022, le groupe Accor a organisé plusieurs évènements inédits pour dénicher des talents, lors desquels aucun CV n’était requis. Les candidats étaient en effet testés sur la base d’exercices pratiques. De plus en plus d’employeurs proposent par ailleurs aux demandeurs d’emploi des immersions dans leur entreprise, afin qu’ils puissent tester et découvrir un métier de façon concrète.

En bref...

Dans le contexte actuel de guerre des talents, de pénurie de main d’œuvre et de hausse du turn-over, les entreprises vont devoir répondre à de nombreux défis pour fidéliser et attirer les meilleurs talents.

Fortify peut vous accompagner sur de nombreuses problématiques RH : marque employeur, expérience collaborateurs, QVCT, gestion des recrutements... N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez booster votre service RH.

Nouveau call-to-action

 

Laissez un commentaire