Le marketing RH : enjeux, étapes et bonnes pratiques

La révolution RH est en marche ! Aujourd’hui, pour attirer les talents et les conserver, l’entreprise doit mettre en place une véritable stratégie de marketing RH. L’objectif : se vendre auprès des candidats potentiels pour les convertir en nouvelles recrues, et enfin les fidéliser.

Le marketing RH est un concept dont on parle depuis déjà de nombreuses années mais que se cache-t-il derrière cette appellation ? En quoi consiste-t-il réellement ? Quels sont ses enjeux et bonnes pratiques ? Eléments de réponse dans cet article.

Marketing RH : définition

Le marketing RH est inspiré du marketing dit « traditionnel » que l’on peut définir de la façon suivante :

« Ensemble des actions qui ont pour objet de connaître, de prévoir et, éventuellement, de stimuler les besoins des consommateurs à l’égard des biens et des services et d’adapter la production et la commercialisation aux besoins ainsi précisés. ». (source : dictionnaire Larousse)

Si on l’applique aux ressources humaines, le marketing RH utilise les méthodes du marketing traditionnel, avec un double objectif :

  • Attirer les candidats et les convertir en salarié, en utilisant des méthodes issues du marketing et à travers le développement de la marque employeur
  • Fidéliser les employés en valorisant l’expérience collaborateur notamment via une politique de QCVT et de GEPP

Les enjeux du marketing RH

Depuis plusieurs années déjà, les services RH font face à de nombreuses difficultés pour recruter et fidéliser leurs salariés. Tout d’abord, les attentes des candidats et salariés sont de plus en plus fortes. Suite à la crise Covid, le monde du travail a fortement évolué et il est capital pour les entreprises de s’adapter aux nouveaux modes de travail basés sur le triptyque : flexibilité, télétravail et agilité.

Pour fidéliser les salariés, il faut désormais repenser l’organisation de l’entreprise et les pratiques managériales en ce sens.

Enfin, pour attirer les talents, les entreprises doivent se démarquer face à la concurrence et développer une marque employeur forte et attractive.

Les statistiques sont parlantes ! Selon une enquête de Linkedin : les entreprises avec une marque employeur forte réduit de 43% le coût d’une embauche.

C’est là que le marketing RH intervient avec à la clé, plusieurs enjeux :
  • Promouvoir son entreprise et développer sa notoriété auprès des candidats
  • Se différencier des entreprises concurrentes en développant son attractivité
  • Fidéliser les talents en mettant en place une stratégie pour valoriser l’expérience collaborateurs

Cette question de la fidélisation des salariés est aujourd’hui centrale pour toute entreprise. Mettre en place une politique de QVCT et de développement des compétences est la clé pour fidéliser vos salariés et limiter le turn-over. De plus, valoriser l’expérience collaborateur aura un impact positif sur de nombreux aspects : augmentation de la productivité grâce à des salariés épanouis, valorisation de la marque employeur, attractivité décuplée vis-à-vis des clients et futurs candidats…

Marketing RH : les bonnes pratiques

Comme nous l’avons vu, le marketing RH revêt de nombreux enjeux pour les entreprises. Une bonne stratégie de marketing RH permet en effet de recruter les meilleurs profils et les fidéliser. A présent, nous allons vous présenter les différentes étapes à mettre en place et les outils à votre disposition pour optimiser vos résultats.

Les étapes du marketing RH

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit le double enjeu du marketing RH : valoriser l’image de l’entreprise en externe, mais également en interne. A l’image du marketing traditionnel qui vise à conquérir des clients puis à les fidéliser, le marketing RH vise à recruter des talents puis les fidéliser et les transformer en ambassadeurs.

En matière de marketing RH, nous pouvons distinguer 4 grandes étapes :

Les étapes du marketing RH

  • La publicité : faire connaître son entreprise auprès des candidats
  • La promotion : promouvoir les qualités de son entreprise pour attirer les candidats
  • L’intégration : recruter les profils les plus adaptés à l’entreprise.
  • La fidélisation : conserver les talents au sein de son entreprise et les transformer en ambassadeur

    Les outils du marketing RH

Selon une étude de CarrerArc, 49% des employeurs estiment qu’ils n’ont pas les outils nécessaires pour améliorer efficacement leur marque employeur.

Il existe pourtant de nombreux outils à disposition des recruteurs pour valoriser leur marque employeur. Pour chacune des étapes, nous vous présentons les principaux leviers d'actions que vous pouvez activer.

Etape 1 : la publicité

Cette étape vise à faire connaitre l’entreprise auprès du grand public. Elle est basée sur un objectif de notoriété. Voici quelques outils sur lesquels vous pouvez vous appuyer : 

  • Campagnes publicitaires sur les différents médias (réseaux sociaux, jobboards, radio, affichages…)
  • Développement du site carrière avec des contenus rédactionnels optimisés SEO
  • Participation à des salons professionnels.

Etape 2 : la promotion

Cette étape vise à faire connaitre les opportunités de recrutement, la culture et la valeur de l’entreprise. Son objectif est de promouvoir l'entreprise et ses opportunités de recrutement auprès des candidats. Ci-dessous quelques outils visant à la promotion de votre marque employeur : 

  • Mise en place de stratégie d’Inbound Recruiting
  • Rédaction d’annonces attractives
  • Sponsoring d’événements sportifs, caritatifs, etc
  • Utilisation des promoteurs internes (programme de cooptation, employee adcovacy…)

Etape 3 : l’intégration

Cette étape d'intégration est capitale pour la fidélisation de vos talents. Lorsque l’on sait que 4% des nouvelles recrues quittent leur poste dès le premier jour selon une étude de Deloitte, les entreprises ne peuvent définitivement plus faire l’impasse sur leur stratégie d’Onboarding. Voici quelques outils pour bien accueillir vos salariés :

  • Mise en place de procédures de recrutement et d’intégration
  • Diffusion de l’information en interne lors de l’arrivée des nouveaux collaborateurs
  • Implication des collaborateurs avec par exemple un système de « tutorat »
  • Process de suivi du collaborateur et recueil de feedback (par exemple avec la mise en place d’un rapport d’étonnement)
  • Organisation d’événements d’intégration

Etape 4 : la fidélisation

Dernière étape mais pas des moindres : la fidélisation de vos collaborateurs ! Pour cela, il est essentiel de prendre soin d’eux, tout au long de leur parcours au sein de votre entreprise.

De nombreux outils sont à votre disposition en ce sens :

  • Développement d’une politique QCVT (création d’espaces de détente, cours de sport, télétravail, flexibilité des horaires…)
  • Mise en place d’une politique de GPEC pour développer les compétences des salariés et favoriser leur progression au sein de l’entreprise
  • Consultation et implication des salariés dans les prises de décision (Exemple : boîte à idées, ateliers de travail…)
  • Reporting sur les actions mises en place : enquêtes qualitatives, mise en place d’indicateurs pour analyser la QVT tels que l’ENPS (Employee Net Promoteur Score), calcul du taux d’absentéisme, du taux de turnover…

Marketing RH : les bonnes pratiques

Pour que votre stratégie de marketing RH soit une réussite, il est important de mettre en place une démarche adaptée en fonction de vos enjeux, du fonctionnement de votre entreprise, de vos éventuelles contraintes etc.

En premier lieu, il est primordial pour l’entreprise de faire un diagnostic des pratiques existantes et d’analyser les éventuels manquements. À l’issue de cet état des lieux, le service RH en lien avec la direction, sera en mesure de définir ses attentes en matière de marketing RH.

Cette étape sera déterminante pour mettre en avant les enjeux et objectifs du plan de marketing RH. Il est également essentiel lors de cette étape, de réaliser une étude des cibles prioritaires à toucher. Avant de se lancer dans une stratégie, il faut en effet prendre le temps d’étudier les « candidate personae », autrement dit le profil de candidat idéal pour un poste donné.

Cette étape permettra ainsi de définir les actions à mener et les outils à développer pour attirer votre cible et la convertir. Elle sera également la base de votre stratégie d’Inbound Recruiting et vous permettra de choisir les médias les plus adaptés en fonction de votre cible.

Il est également capital comme nous l’avons vu de faire un état des lieux en interne, en ce qui concerne la satisfaction de vos employés. Par le biais d’enquête qualitative et quantitative, vous pourrez ainsi faire ressortir des axes d’amélioration en ce qui concerne la politique de QCVT ou de mobilité interne par exemple.

Une fois votre stratégie déployée, vient l’étape de l’analyse des résultats et s’interroger sur les impacts qui en ont résulté. De cette façon, l’entreprise pourra adapter sa stratégie marketing RH et l’optimiser en fonction des résultats obtenus.

En bref

Ainsi la mise en place d’une stratégie de marketing RH est un travail de fond, qui nécessite la mise en place de ressources nécessaires. Peu d'entreprises prennent le temps de développer une véritable stratégie, pourtant les enjeux du marketing RH sont indéniables. Il permet en effet de renforcer l'attractivité de la marque employeur, et de fidéliser les salariés en place.

Si vous ne disposez pas des ressources en interne pour vous lancer dans le marketing RH, vous pouvez vous orienter vers une entreprise spécialisée dans le conseil en marque employeur qui pourra vous accompagner dans la mise en place d’une stratégie pertinente.

Fortify peut notamment vous accompagner en ce sens :

  • Diagnostic RH et mise en lumière de vos enjeux
  • Définition d’une stratégie
  • Choix des outils adaptés
  • Accompagnement à la mise en place opérationnelle
Expérience collaborateurs
Laissez un commentaire